Révision du taux d’usure au 1er juillet 2022 : pourquoi cette mesure fait-elle autant parler d’elle ?

L’augmentation du taux d’usure a été annoncée comme devant impacter favorablement le nombre de prêts immobiliers accordés. Un mois après cette révision, qu’en est-il vraiment ? ICI fait le point.

La Banque de France a annoncé, le 1 er juillet 2022, que les taux d’usure des crédits immobiliers étaient relevés à hauteur de 2,60 % pour les prêts à taux fixe d’une durée de dix à vingt ans, et à 2,57 % pour les prêts à taux fixe d’une durée de vingt ans et plus.

ICI on vous explique dans cet article en quoi consiste le taux d’usure et pourquoi il peut impacter votre projet immobilier.

ICI Courtier - crédit immobiler - Taux d'usure

Petit rappel : qu’est-ce que le taux d’usure ?

« Le taux (ou le seuil) d’usure est le taux maximal auquel un prêt peut être accordé.
Il n’existe pas un, mais plusieurs taux d’usure en fonction du type de prêt.
Ce taux s’applique aussi bien aux prêts immobiliers, qu’aux crédits à la consommation, aux découverts en compte, ou aux crédits renouvelable. » *

À quoi sert’il ?

Fixer un taux d’usure permet de protéger l’emprunteur contre des taux d’intérêts excessifs que pourraient proposer des établissements prêteurs et qui pourraient contribuer à le placer dans une situation financière difficile.

ici_courtier_Grenoble_Voiron_PEL_CEL_epargne

Qui fixe le taux d’usure, et comment est-il défini ?

C’est la Banque de France qui définit le taux de l’usure, en se basant sur la moyenne des taux effectifs pratiqués par les organismes de crédit au cours des 3 mois précédents, augmentée d’un tiers.

Les taux, qui varient en fonction du montant emprunté, de la durée d’emprunt et de la nature du prêt (crédit conso, prêt à taux fixe ou variable, découvert en compte, crédit renouvelable, etc.), sont publiés au Journal officiel à la fin de chaque trimestre, pour une application le trimestre suivant.

Et c’est bien dans ce mode de calcul que le bât blesse ! : en se basant sur la moyenne des taux du trimestre précédent rehaussé d’un tiers, il y a forcément un décalage entre le taux d’usure et les taux immobiliers pratiqués à l’instant T, décalage qui est d’autant plus important actuellement que ces derniers mois l’augmentation des taux d’intérêts a été très forte, et rapide !

Ce décalage entraîne ce qu’on appelle un “effet ciseau”, qui rend l’accès au crédit beaucoup plus difficile malgré une solvabilité suffisante de l’emprunteur.

Dans ce contexte, ICI on vous accompagne pour l’étude de votre dossier et mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir votre prêt.

Equipe ICI COURTIER

Concrètement, pour vous, qu’est-ce que cela implique ?

Si vous avez un projet immobilier, ou un bien de consommation à acquérir, ou encore des travaux à réaliser, votre capacité d’endettement ne sera plus le seul critère étudié pour que votre dossier de prêt soit accepté.

Il faudra trouver le plus bas taux de crédit possible, l’assurance emprunteur la moins chère possible, et les frais de garantie de l’emprunt les plus réduits possibles, pour que votre taux annuel global ne dépasse pas le taux d’usure. Une vraie gageure…

Ça tombe bien ICI, nous sommes là pour ça ! : vous aider à gagner du temps, et de l’argent, pour que votre projet devienne réalité… alors prenez vite rendez-vous avec l’une de nos conseillères !

 

*Définition donnée par le ministère de l’Économie et des finances et de la souveraineté industrielle économique.